30 mars 2016

"La vie est facile, ne t'inquiète pas" de Agnès Martin-Lugand




Quatrième de couverture.

" Alors que j'étais inconsolable, il m'avait mise sur le chemin du deuil de mon mari. J'avais fini par me sentir libérée de lui aussi. J'étais prête à m'ouvrir aux autres. "

Depuis son retour d'Irlande, Diane a tourné la page sur son histoire tumultueuse avec Edward, bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l'aide de son ami Félix, elle s'est lancée à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire. C'est là, aux Gens..., son havre de paix, qu'elle rencontre Olivier. Il est gentil, attentionné et surtout il comprend son refus d'être mère à nouveau. Car Diane sait qu'elle ne se remettra jamais de la perte de sa fille.

Pourtant, un événement inattendu va venir tout bouleverser : les certitudes de Diane quant à ses choix, pour lesquels elle a tant bataillé, vont s'effondrer les unes après les autres.

Aura-t-elle le courage d'accepter un autre chemin ?



Mon avis.

J'avais hâte de poursuivre les aventures de Diane et je n'ai pas été déçue, pour moi, c'est la digne suite du premier livre. Certaines personnes m'avaient mise en garde, me le présentant comme un roman Harlequin sans véritable intérêt mais ce n'est pas du tout ce que j'ai ressenti à la lecture. De toute façon, j'aime bien les Harlequin, alors ça n'aurait pas posé problème!!


Comment va Diane?

Et bien, déjà, c'est un plaisir de suivre de nouveau Diane, un personnage que j'ai toujours admiré parce que ce qu'elle a vécu est juste atroce. Et pourtant, elle tente le tout pour se reconstruire, encore plus dans ce tome où elle reprend en main son café littéraire. Elle se bat tous les jours pour avancer, pour continuer, pour croire en l'avenir même si ce n'est pas toujours évident. Elle se plonge à corps perdu dans le travail, retrouvant le plaisir de conseiller des gens pour trouver un livre et leur servir un café ou autres choses. Finalement, ce café devient sa raison de vivre, son refuge, son foyer et c'est pour lui qu'elle se lève chaque matin.

Malgré cela, Diane est éprouvée par ce qu'elle a vécu, elle tente de tirer un trait sur son séjour en Irlande même si les personnes de là-bas lui manque. Elle essaye d'étouffer ses sentiments afin de ne plus souffrir. 
A côté de cela, elle se rend compte qu'elle ne supporte plus les enfants, cela lui faisant prendre pleinement conscience de la mort de Clara, sa fille. Autant se remettre de la mort de son mari est quelque chose de possible, autant se remettre de la mort d'un enfant... C'est compliqué, c'est contre-nature, jamais une mère ne devrait avoir à vivre cela...

Mais heureusement, elle n'est pas toute seule...


Un mot sur Félix?

Ce personnage est un personnage central hyper important pour Diane. Sans lui, elle n'est finalement pas grand chose, il est toujours là pour elle, la soutenant à bout de bras, sans jamais la lâcher. Il est fidèle et présent, comme un frère, il veille sur elle et son bonheur et tente de la protéger de tout ce qui peut la blesser. 
J'adore leur relation. Elle est sincère, brûlante d'authenticité. 
Même s'il peut paraître un peu caricatural, j'aime ce personnage qui apporte un équilibre à Diane, sans toutefois s'oublier. Il est primordial pour elle et pour cet ouvrage, je l'adore!!


Et l'histoire alors?

Déjà, j'ai adoré voir l'évolution du café littéraire, comme toute amoureuse des livres qui se respecte, c'est un rêve son café!!! Du coup, j'ai aimé plonger dans l'ambiance.

Au delà de ça, j'avoue que la première partie du livre est un peu molle... Il manque de piment, tout est trop beau, trop simple et finalement très ennuyeux... Il manque l'Irlande, ses habitants et leur caractère haut en couleur, l'étincelle qui donnait vie à Diane... Et puis Olivier n'a pas ma préférence, il est bien trop fade comme personnage, trop lisse. Et moi, je n'aime pas les personnages fades!!

Mais... Parce qu'il y a toujours un mais, sinon ce n'est pas drôle!

Mais la suite de l'histoire va devenir de plus en plus intéressante et évoluer dans la direction que je voulais la voir emprunter! La fin a su combler mon âme de romantique et j'ai pleuré de joie tellement c'est beau!!! Je ne peux pas trop en dire pour ne pas vous gâcher la lecture... Mais parce que j'ai vraiment envie de vous parler de cette fin...


ATTENTION SPOILER!!! 

Finalement, Diane a trouvé une véritable famille en Irlande et je ne m'en étais pas forcément rendue compte dans le premier tome et c'est hyper touchant!! Tous les personnages de là-bas ont un petit quelque chose qui fait tout et j'aime voir Diane dans cet univers là!
Ensuite, et bien, il y a Edward... Il forme un couple tellement beau tous les deux, deux âmes brisées par la vie mais qui font tout pour se reconstruire. Il s'est sacrifié pour elle, puis pour son fils...  C'est une des personnalités les plus fortes, les plus intéressantes... Je l'adore vraiment!!
Bref, pour conclure c'est vraiment une trop belle histoire d'amour et j'aurais été gravement déçue si elle n'avait pas fini sa vie avec Edward... Parce que Edward quoi :P


Pour lire le spoiler, il suffit de sélectionner le texte avec votre souris ;-)



Ce livre rentre dans mon challenge 50 romans en 2016 (30/50), ainsi que dans le challenge des sagas 2016 et dans le challenge PàL 2016.





29 mars 2016

"Le livre des Baltimore" de Joël Dicker





Résumé.

Jusqu'au jour du Drame, les Goldman se divisaient en deux branches : les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair. Marcus Goldman, l'écrivain de "La Vérité sur l'affaire Harry Quebert", est un Goldman de Montclair, une famille modeste qui vit chichement dans une banlieue de New York. Rien à voir avec les Goldman-de-Baltimore, prospères à souhait, emblématiques de l'Amérique huppée, et à qui Marcus vouait une admiration sans borne. Puis ce fut le Drame. Au gré de ses souvenirs de jeunesse, Marcus va tenter de décrypter cette famille apparemment comblée par la vie, et qui le fascinait trop pour qu'il puisse percevoir les indices précurseurs du désastre. Au risque de découvrir les racines enfouies de ses propres illusions.


Mon avis.

Mais quel plaisir de replonger dans la suite des aventures de Marcus Goldman, écrit avec superbe par Joël Dicker et lu magistralement par Thibaut de Montalembert.
Je crois que je suis tombée en amour de l'écriture et de l'univers de cet auteur, j'ai adoré deux de ces livres et je pense lire prochainement le troisième qui est paru. Je suis également tombée en amour de la voix de ce lecteur, qui sait donner une intensité à ce qu'il lit et partager avec nous nombreuses émotions. Il sait si bien faire les différentes voix nécessaire, amener du suspense, de la joie ou de l'angoisse... Bref, un plaisir que d'avoir écouté ce livre :)


Parlons de Marcus.

Oui, parlons de Marcus, ce personnage que j'appréciais à demi dans le précédent livre mais que j'apprécie pleinement désormais. J'ai aimé plonger dans son histoire familial, comprendre qu'il a été pour comprendre qu'il est maintenant. 
Je n'ai évidemment pas été d'accord avec tout ce qu'il a fait, tout ce qu'il a pensé mais j'ai pris le temps de comprendre, et j'ai essayé de me mettre à sa place pour ne pas le juger. J'avoue que par moment, je lui en voulais d'avoir les pensées qu'il avait, mais comment en vouloir à un adolescent pour qui tout n'est que dans le paraître? Peut-être aurais-je été comme lui à son âge. 

C'est un personnage entier, avec de nombreux défauts mais également de belles qualités, notamment la fidélité envers sa famille, le gang des Goldman qu'il forme avec ses deux cousins. C'est un superbe hommage qu'il rend à sa famille, de leur écrire un livre, de les mettre à l'honneur et de rétablir les vérités... Toutes les vérités.


Etrange construction du livre, non?

En effet, la construction de ce livre est étrange mais c'est ça que j'aime!! On suit Marcus de nos jours, dans son dernier deuil, sa nouvelle maison et puis, il va retrouver un fantôme de son passé et de ce fait, il va plonger dans l'histoire de sa famille, la raconter dans un livre.
L'histoire ne suit pas d'ordre chronologique, il n'y a pas de fil conducteur réel. D'abord, il évoque le drame sans s'expliquer davantage et puis il plonge dans son passé, raconte son enfance auprès des Goldman-de-Baltimore, ce qui fait parti, je crois, de son nouveau livre. Et puis petit à petit, après avoir raconté la trame principale, il s'attarde dans certains détails, révèle des secrets puis d'autres et la vérité prend forme sous nos yeux. 
Cette construction est très intéressante car tout en sachant qu'il s'est passé quelque chose, on ne sait pas réellement quoi et on attend, avec impatience de comprendre, de savoir. Il y a pas mal de suspense dans ce livre mais tout vient à point!! Cela nous laisse aussi le temps de monter des théories plus ou moins réalistes et j'avoue que j'avais deviné certaines choses, mais pas tout!!


Et les personnages?

Alors les personnages font aussi un des succès de ce livre à mes yeux! Déjà il y a Marcus mais j'en ai déjà parlé plus haut. 

Surtout, il y a Woody et Hillel, un duo très attachant que j'ai pris plaisir de voir évoluer au fil des ans. Ils deviennent frères par des hasards et leur relation est d'une telle intensité, d'une telle complexité qu'elle est fascinante. Ils sont très différents tous les deux mais se complètement parfaitement: Woody est le côté muscle du duo et Hillel a pris le côté intellectuel puisqu'il semble surdoué! Jusqu'où peut aller l'amour de deux frères?
C'est leur vie qu'on suit dans ce livre, aux côté de leur parents (réels ou adoptifs) Saul et Anita qui semblent former une famille idéale. Vivant dans la riche banlieue de Baltimore, ils ont tout pour être heureux, une belle maison, chacun un travail important: avocat et médecin et surtout de l'argent et une grande sympathie. 

Il y a aussi Alexandra qui va jouer un rôle importante avec ses parents, mais surtout son père Patrick Neville. Plus âgée que le gang des Goldman, elle va s'attirer leur sympathie et va entrer dans ce gang, devenant le personnage central de ces trois adolescents qui vont tout faire pour s'attirer ses faveurs et c'est là que le drame va se jouer...


Le thème du livre?

Ce livre tourne autour d'un thème principal qu'est la famille! La famille est, en effet, au centre de ce livre, et est traitée sous toutes ces formes, les relations entre les différents membres d'une même famille, de différentes familles entre elles, le paraître et la façade qu'il faut montrer pour se cacher. Les mensonges et les trahisons sont aussi traités dans cet ouvrage.
Comment vivre en harmonie en famille? Même si cela pourrait être la question du livre, il n'y aura pas de réponse car c'est impossible à savoir...
Joël Dicker va très loin dans son thème et va tester la résistance des relations suivant les différentes péripéties qui peuvent arriver. C'est impressionnant et fascinant de voir ces familles évoluer l'une par rapport à l'autre, les Goldman-de-Baltimore contre les Goldman-de-Montclair. Mais y a-t-il une réelle compétition entre les deux familles ou n'est-ce que le point de vue d'un gamin d'une dizaine d'années? Est-on plus heureux quand on est riche ou n'est-ce qu'une façade?

J'ai été soufflée par ce livre parce que beaucoup de sujets sont évoqués et fouillés à fond. Ils sont travaillés, réfléchis et donnent une réalité au livre assez impressionnante. Même l'adoption, la mort d'un enfant, la rivalité par rapport à un autre père sont évoqués et c'est fascinant réellement. Il y a également l'amitié qui est un ciment de ce livre, et l'amour au coeur de tout, que ce soit dans la famille ou dans un groupe de copains. Les thèmes sont nombreux et sérieux, parfois un peu lourds mais tellement bien écrits que c'est un délice à lire.


Pour conclure?

J'aurais tellement envie d'en dire plus, de vous parler de certains détails du livre, de certains passages mais j'ai peur de vous gâcher la surprise si vous devez le lire!!
Je n'ai pas été déçue comme beaucoup suite au premier livre, au contraire, je trouve que c'est une digne suite de "La vérité sur l'affaire Harry Québert" et je les aime tout autant. Ils sont très différents, ne traitent pas des mêmes sujets mais sont aussi fascinants!!

J'apprécie vraiment de l'avoir découvert sous sa forme audio, cela donne une autre dimension à l'histoire!!!
Il me manque un petit quelque chose (mais je ne sais pas quoi) pour que ce soit un coup de coeur!! En tout cas, merci à l'auteur et au lecteur de m'avoir fait découvrir ces deux merveilles <3

28 mars 2016

"Harry Potter et les Reliques de la mort" de J.K Rowling




Quatrième de couverture.


Et voici le septième et ultime tome de l'héroïque histoire de Harry Potter.


Rien de plus à ajouter, c'est juste magnifique <3



Mon avis.

Et voici donc le septième et dernier tome de la saga Harry Potter, qui, pour moi, termine à la perfection cette saga et clôture l'univers d'une belle façon!


Qu'est-ce qui me plaît dans ce tome?

Déjà, retrouver l'univers que J.K Rowling a créé! C'est un univers très complexe et à chaque livre on en apprend encore plus sur tout ce qu'elle a imaginé. Ce tome-ci nous plonge une nouvelle fois plus encore dans le monde de la magie, de la sorcellerie, du bien et du mal. C'est fascinant.

Ce que j'aime beaucoup dans ce livre là aussi, c'est qu'il n'a pas la même construction que les autres tomes. Fini l'année scolaire à Poudlard, le trio inséparable a décidé de ne plus y retourner pour mener à bien leur quête et cela change beaucoup!! C'est presque un manque de ne pas les voir dans les couloirs du château, dans les salles de classe, la salle commune, le parc, ... Mais ça amène une autre dimension à l'histoire, que j'ai particulièrement apprécié.

L'écriture de J.K Rowling joue aussi beaucoup dans l'appréciation de son livre (et des précédents bien évidemment). C'est une écriture relativement fluide, simple et à la portée de tous. Pas d'explications à rallonge trop compliquées ou de descriptions interminables, juste ce qu'il faut pour apprécier l'univers, les personnages et l'histoire.

J'aime aussi la façon dont elle traite ses personnages et leurs sentiments. Elle ne se contente pas de les survoler et de décrire leurs actions, mais elle entre aussi dans leur têtes, dans leur coeurs et nous livre leurs secrets les mieux enfouies. Même ses personnage secondaires ont une force au travers de ses mots et c'est un plaisir que de voir des personnages aussi bien traités et choyés.


Justement, en parlant de personnages, et notre trio?

Ah notre trio!! Ce livre amène à l'apothéose de leur relation, elle va tellement s'intensifier qu'ils vont arriver au point de rupture, celui qui nous angoissait de voir survenir... 
A force de rester que tous les trois, des tensions vont naître entre nos héros, des incompréhensions qui vont prendre des proportions inattendues et en même temps, tellement logiques. C'est troublant de voir comment le manque de communication peut induire des situations qui pourraient largement être évité. Chacun à leur tour, ils vont en vouloir au monde entier, surtout aux deux autres...

Ron se révèle tout à fait dans ce dernier tome, il trouve enfin sa place, sa valeur et arrête de se dévaloriser.
Hermione est fidèle à elle-même, la conscience, l'esprit critique qui prend soin des deux autres. Elle est l'élément central, indispensable.
Harry lui a toujours son côté fougueux et fonceur ainsi qu'un reste de mauvais caractère qui lui va superbement bien. Il se révèle à la fin du livre et j'ai adoré le voir évoluer!! Je crois que c'est le livre où il évolue le plus, qu'il prend enfin conscience de certaines choses, de sa valeur et de son destin!!

Leur quête semble vouer à l'échec mais malgré ça, ils restent unis face aux autres qui veulent les aider ou parfaire leur curiosité. Ils montrent un front uni, bien qu'entre eux tout ne soit pas toujours au beau fixe.
Quelques longueurs dans le livre accompagnent cette quête mais c'est finalement la réalité de ce qu'ils rencontrent et qui prouvent bien que leur quête n'est pas des plus aisée...


Et les autres personnages?

Il est vrai que de suivre notre trio loin du reste du monde nous a éloigné du reste des personnages. Albus Dumbledore reste une ombre qui plane au dessus d'eux, refusant de les aider par ses nombreux mystères qui perdurent jusque dans sa mort. Ils vont douter de la bienveillance de cet homme qu'ils avaient comme repère et c'est dur à vivre.

Ce livre est aussi le livre de Rogue!! Il se révèle enfin et prend encore plus de son importance. C'est dans ce tome là qu'on a toutes les informations que l'on souhaitait, qu'on comprend pourquoi il est comme il est et de quel côté il est réellement. Les passages où il est là sont d'une intensité rare et j'avoue que son destin m'a fait verser bon nombre de larmes.

Il y a plein d'autres personnages une nouvelle fois dans ce livre qui mériterait d'être évoqués mais il y en a trop... Nommons toutefois les membres de l'armée de Dumbledore avec Neville, Luna et Ginny en tête, le trio qui complète notre premier trio! Sans eux, peu de choses auraient pu être faits!!
Une pensée particulière aux professeurs de l'école, professeur McGonagall, professeur Chourave et professeur Flitwick qui ont accompagné nos héros tout au long de la saga et qui terminent en beauté, achevant de les protéger par leur magie impressionnante.
J'ai également envie de souligner la famille Malefoy qui m'a toujours amusée et intriguée, j'admire particulièrement Drago, mon chouchou!!
Evoquons Dobby aussi, mort en héros, qui a toujours été du côté d'Harry Potter; et bien sûr Hagrid, fidèle ami depuis le premier tome, qui malgré tout ce qui lui arrive n'a jamais lâché Harry.
Parlons de la famille Weasley, avec les parents, symbole de la famille, de l'union parfaite, de l'amour qui dure. Les trois fils aîné, Bill, Percy et Charlie, tous trois un style différent, des incompréhensions mais tous unis dans le malheur. Les jumeaux Fred et Georges, la goutte de sourire dans cette saga, l'humour et la débrouillardise.
Nommons Lupin et Tonk, également pour ne pas les oublier!!
Je suis sûre que j'en ai oublié plein mais je n'aurais pas assez d'un blog pour parler d'eux tous!!

Voldemort, lui, est superbe de méchanceté... Comme je l'ai dit dans la critique du livre précédent, il est la définition même du mal. Aucune compassion, aucune retenue, il est aussi mauvais avec ses ennemis que ses partisans. Seul contre tous, il a le pouvoir, et tout le monde le craint.

Qu'on soit sûr, ce sont les personnages qui font la saga!!


Parlons de la fin?

Elle est juste magistrale, magnifique, époustouflante, ... A la relecture, j'ai encore compris de nouvelles choses et c'est juste grandiose de se rendre compte de tout!! J.K Rowling n'a rien laissé au hasard et c'est juste... Je n'ai plus de mots!!! C'est une fin magnifique malgré les nombreuses pertes que subissent les deux camps... Encore une fois, personne n'est épargnée et c'est ça que j'aime dans les livres, les gentils sont autant touchés que les méchants et ça reste gravé en mémoire.

Une saga qui se termine, toujours dans les larmes pour celle-là. C'est toujours dur de quitter l'univers créé par J.K Rowling et je ne regrette pas d'être tombée dedans jeune et d'y replonger régulièrement adulte.




Ce livre rentre dans mon challenge 50 romans en 2016 (29/50), également dans le challenge Littérature de l'Imaginaire (18/24) ainsi que dans le challenge des sagas 2016 et dans le challenge Relecture (10/60).




 

C'est lundi, que lisez-vous? #17

Et voici l'heure du rendez-vous inité par Mallou, inspirée de It's Monday, what are you reading? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Galleane






Il suffit de répondre tous les lundis à 3 questions :
1. Qu'ai-je lu cette semaine ?
 2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ? 


1. Qu'ai je lu cette semaine ?
 


  


J'ai donc terminé "Le livre des Baltimore" de Jöel Dicker en version audio, un vrai plaisir à écouter, ça a été le régal!
J'ai lu "La conspiration - Tome 2: La carte du destin" de Maggie Hall, bien moins intéressant que le premier mais heureusement qu'il y a Stellan pour donner l'envie de lire la suite (oui c'est mon personnage chouchou!!).
J'ai également lu "La vie est facile, ne t'inquiète pas" de Agnès Martin-Lugand, une digne suite du premier livre, que j'ai adoré. J'ai bien évidemment fini ma lecture dans les larmes :P


 

J'ai aussi lu deux livres graphiques, le tome 4 de "Kiss of Rose Princess", j'avance doucement dans ce manga!! J'aime beaucoup l'histoire mais je trouve les dessins un peu compliqués et je ne comprends pas toujours tout.
Et sinon j'ai lu "Princesse Sara - Tome 1: Pour une mine de diamants" de Alwett Moretti Boccato, j'ai bien aimé ce premier tome et je me laisserai tenter par la suite :D




2. Que suis-je en train de lire?

    


J'ai un peu mis de côté "Les Kerns de l'oubli - Tome 1: L'exil" de Feldrik Rivat, car ce n'est pas ce que j'ai envie de lire mais je ne sais pas ce que j'ai envie de lire...
J'ai commencé en lecture audio "22/11/63" de Stephen King. Pour le moment, je rigole beaucoup parce que le lecteur est formidable et le texte très drôle!! Mais je n'en suis qu'au début... Il me reste 34h d'écoute xD



3. Que vais-je lire ensuite?

Alors là, aucune idée, c'est bien le problème...



Et vous? Que lisez-vous? Belle semaine à toutes et tous :D

25 mars 2016

"Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé" de J.K Rowling



Quatrième de couverture.

Dans un monde de plus en plus inquiétant, Harry se prépare à retrouver Ron et Hermione. Bientôt, ce sera la rentrée à Poudlard, avec les autres étudiants de sixième année.
Mais pourquoi le professeur Dumbledore vient-il en personne chercher Harry chez les Dursley?

C'est avec un mélange d'humour et d'art du suspense incomparable que J.K Rowling révèle dans ce sixième tome l'extraordinaire complexité de l'univers qu'elle a créé, et qu'elle met en place tous les ressorts du dénouement.


Mon avis.

Honte à moi, j'ai un peu laissé de côté mon avis des deux derniers tomes. Et comme je ne suis plus du tout à chaud dans le saga, ça va être des avis pas très complets, je pense et j'espère que vous ne m'en voudrez pas.


Quelle saveur a ce sixième tome?

C'est comme quand vous êtes en CM2 par exemple, vous êtes les plus grands, vous devenez un peu la référence, ceux qu'on craint et qu'on respecte. Et bien ce sixième tome a un peu cette saveur là pour moi.
Harry va passer beaucoup de temps avec Albus Dumbledore, ce personnage si mystérieux, qui attire par sa grandeur d'âme et sa puissance. Et là, nous allons aller au plus près de lui, passer du temps avec lui, découvrir certains secrets, s'initier à la lutte qu'il mène depuis longtemps. Et Harry prend enfin sa place, se découvre une nouvelle importance, une nouvelle lutte à accomplir.

Une fois encore, ce tome est beaucoup plus sombre que les précédents, nous entraînant dans les racines du mal, au plus près de Lord Voldemort, ou plutôt de Tom Jedusor, ce garçon qui a mal tourné... Ou mal commencé.
Nous plongeons au plus près de ce qu'il a été, de ses pensées, sa manière de réfléchir, et c'est très intéressant, bien qu'un peu angoissant. Ce personnage a quelque chose de sinistre et de foncièrement mauvais en lui. C'est même le mal à lui tout seul, il en est sa définition, cela est de plus en plus clair.


Et ce Prince de Sang-Mêlé?

Encore un mystère très intéressant dans ce livre, avec ce manuel des potions appartenant au fameux Prince de Sang-Mêlé... Mais qui est-il? Etait-ce un personnage mauvais, gentil? Il semble également y avoir un fond de sournoiserie dans cet être mais Harry ne sait pas qui cela peut-être.
Cela va être la source d'un nouveau sujet de dispute entre les trois protagonistes, qui voient une nouvelle fois leur amitié chahutée. Heureusement qu'elle est à l'épreuve de tout et qu'elle a prouvé sa résistance, car plus le temps passe, plus Harry a besoin de Ron et Hermione.

A côté de cela, il y a aussi Drago Malefoy, que Harry déteste cordialement depuis le premier tome et qui va faire une fixation sur lui. C'est impressionnant de voir comment le fait de détester quelqu'un peu fait perdre la raison et tout sens logique. Sur ce coup là, Harry sera seul contre tous pour faire admettre sa théorie.
Dans ce tome, Drago me fait beaucoup de peine parce qu'il est visible qu'il souffre et comme c'est un de mes petits protégés, et bien je trouve ça triste. Après il est fidèle à lui-même, arrogant bien qu'un peu moins virulent que les années précédentes.

Rogue a aussi une saveur particulière dans ce tome (oui oui, il a une saveur, c'est comme ça ^^). Il est de plus en plus difficile de savoir de quel côté il est et cela est frustrant de ne pas connaître les raisons qui pousse Dumbledore à lui faire confiance. J'aime beaucoup ce personnage car il est d'une complexité impressionnante et il est difficile de le cerner tout à fait.


Une petite conclusion?

C'est un tome fascinant par tout ce qu'on apprend, par l'avancée de la quête de Dumbledore et Harry, et par les liens qui se renforcent quelque peu entre eux. Des personnages vont avoir une place plus importante que dans les tomes précédents et puis... Il y a la fin...
Cette fin est juste... Inqualifiable!! J'ai encore passé une bonne partie de mon temps à pleurer (même si je connais l'histoire) comme toute sensible que je suis.
C'est une des forces de cette saga, nous fait rire et pleurer tout le long de l'histoire de Harry, en plus de nous faire rêver par cet univers magique :D



Ce livre rentre dans mon challenge 50 romans en 2016 (28/50), également dans le challenge Littérature de l'Imaginaire (17/24) ainsi que dans le challenge des sagas 2016 et dans le challenge Relecture (9/60)


 

24 mars 2016

"Les indomptées" de Nathalie Bauer




Quatrième de couverture.

Menacées par la ruine, Noélie, sa soeur Julienne et leur cousine Gabrielle doivent trouver des solutions pour sauver le domaine ancestral. L'une d'elles consiste à héberger Zoé, petite-nièce alcoolique et un brin mythomane. L'autre, à écrire l'histoire de leur famille, dans le fol espoir que se renouvelle un vieux succès de librairie. Elles n'imaginent pas que leur vie va en être bouleversée.


Mon avis.

Pourquoi ce livre?

Pourquoi pas ai-je envie de répondre ;-) Les partenariats sont une sorte de loterie et des fois elle est gagnante, d'autres fois perdante! J'ai décidé de postuler pour ce partenariat déjà pour le titre du livre "Les indomptées". Ce terme, au féminin de surcroît, promet une lutte acharnée pour défendre ses valeurs et sa liberté, enfin c'est de cette manière que je le perçois. Et puis suivre une lutte féminine, cela faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivée, alors je me suis dit pourquoi pas.
La photo de la couverture donne également envie de plonger dans cette histoire; la tenue de la femme semblant un peu d'époque, se plonger dans le passé est quelque chose que j'aime beaucoup.

Finalement, il se dégage quelque chose de cette couverture et de ce titre qui donne envie de découvrir l'histoire, de s'arrêter quelques instants pour écouter ce que Nathalie Bauer a à nous raconter.

La quatrième de couverture ne révèle pas grand chose finalement, on apprend le nom des protagonistes et leurs liens familiaux, qu'il y a un domaine ancestral à sauver et qu'il est question de l'écriture d'un livre. Elle n'en dit pas beaucoup et j'ai été très étonnée de la tournure du roman, ne m'attendant pas à ça avec le peu que révélait cette couverture. Mais je n'ai pas été déçue.


Qu'ai-je pensé de l'atmosphère de l'histoire?

J'ai beaucoup apprécié ce roman car c'est finalement une saga familiale se déroulant sur quatre générations et qu'on prend le temps de découvrir. Une grande partie de l'histoire se déroule dans la propriété familiale, une grande ferme avec de nombreuses terres autour et bien évidemment de nombreux personnages.
On plonge complètement dans cette famille, commençant par les grand-parents, fiers parents de 5 enfants, qui eux-même ont eu de nombreux enfants et ces derniers ont même des enfants!! Il y a plusieurs générations qui se mêlent au cours du récit. Qu'elles se mêlent les unes aux autres pour des moments partagés ou qu'elles se succèdent suivant l'époque où se déroule le récit. Car il n'y a pas de réel fil conducteur dans ce livre, parfois nous sommes au présent, vivant l'histoire des trois cousines, parfois nous sautons dans le passé pour commencer l'histoire du domaine du début, là où tout a commencé.

J'aime beaucoup les flash-back, les sauts dans le temps, ça apporte toujours énormément au récit et ici cela a été bien traité. Un léger regret peut-être, que les dates ne soient pas toujours précisées parce que parfois, je ne savais plus bien à quelle époque j'étais. J'ai pris plus de plaisir à suivre l'histoire de la famille dans le passé que l'histoire présente des trois cousines et de leur nièce quelque peu dérangée. J'ai adoré suivre l'évolution des personnages, du domaine, des relations entre les uns et les autres, sur fond d'agriculture, de passion et de guerre.

La guerre justement est vécue du côté des familles (je n'ai pas eu l'occasion de lire beaucoup de livres sur la guerre) et j'ai trouvé ce point de vue très intéressant!! L'angoisse du départ, des départs, les nouvelles qui arrivent ou qui n'arrivent plus, les décès qui prennent tout le monde au dépourvu et les mois qui s'allongent en année. On suit aussi tout le problème du travail avec tous ces jeunes gens partis à la guerre, où ceux qui restent doivent continuer à faire tourner les terres agricoles pour survivre avec l'aide des hommes trop âgés pour la guerre et les femmes qui sont restées en arrière!


Tous ces personnages, pas trop perdue?

Et bien pas trop!! Il y a au début du livre, un arbre généalogique que j'allais régulièrement consulter pour être sûre de ne passer à côté de rien et être sûre des liens familiaux. C'est une excellente idée de l'avoir mis et il m'a beaucoup servi, je l'avoue.

J'ai eu un coup de coeur pour les deux frères Henri et Louis, deux des fils d'Edouard et Virginie, les piliers de cette famille!! J'ai adoré leur relation, la voir évoluer au fil des ans, toujours ensemble, unis, très proches, qu'importe ce qu'ils ont du vivre! Cela se répercute sur leurs enfants qui vivent la même relation et c'est super de suivre tout ça!!
Bien évidemment comme dans toute famille, il y a des querelles, de nombreuses querelles, surtout quand les héritages sont en jeux mais ça ne fait que renforcer le plaisir de la lecture. On suit de vrais gens et ça fait du bien.

Je n'ai pas réussi à accrocher avec Noélie, à part peut-être sur la fin. Je n'ai pas accroché à son caractère, sa façon de penser, de son plus jeune âge à son âge avancé où nous la suivons sur la fin. Je crois qu'elle est un peu à l'opposée de ce que je suis et du coup, je n'ai pas pu me projeter.

Trop de personnages ensuite pour m'arrêter sur eux, ils sont nombreux, différents, réels et bien vivants. C'est leur diversité qui rend l'unicité intéressante et j'ai aimé les suivre tous autant qu'ils sont.


Des regrets?

En effet, deux regrets... Le premier concerne les images qui jalonnent le livre et que j'ai trouvé très intéressantes, rendant la lecture très vivante. Mais il n'était pas précisé qui était sur les photos et si des fois c'était évident, à d'autres moments c'était plus compliqué. J'ai passé du temps à relire les pages où étaient les photos pour comprendre qui y était représenté et parfois je n'ai pas su... C'est un petit regret, pas énorme car j'ai vraiment apprécié ces photos!! Ca plonge dans le monde de l'époque, ça fait connaître les visages, les tenues, la vie tout simplement.

Mon second regret concerne la fin du livre. Je l'ai trouvé trop rapide... Une résolution tellement rapide, que j'ai cru que j'avais oublié de lire des pages... Du coup j'ai été un peu décontenancée par cette presque brutalité, contrastant avec le reste du livre qui prend son temps. Ca m'a un peu déçue, comme si, l'auteur ne savait pas trop comment le finir alors elle l'avait bâclée... Dommage.


Et pour conclure?

Je garde un bon souvenir de ma lecture, d'autant plus que ce n'est pas mon genre préféré de livres!! Mais j'ai passé un bon moment, ressenti diverses émotions à la lecture et c'est ce que j'attends d'un bon livre :D
Je remercie les Editions Points et le forum PartageLecture de m'avoir permis de découvrir cet ouvrage et de m'avoir fait confiance.





Ce livre rentre dans mon challenge 50 romans en 2016 (27/50).


22 mars 2016

"Mes trous de mémoire" de Pierre Crevoisier




Quatrième de couverture.
"... j'ai toujours préféré les mailles à l'envers et celles qui filaient droit, le fil du rasoir au fil à la patte. Même les jours de soleil me paraissent manquer d'imprévisible. La pluie, elle, danse avec le sol et, lorsqu'elle s'éloigne, elle laisse derrière elle quelques larmes en forme de flaques. Quand j'étais môme, je sautais dedans à pieds joints [...]
Un matin, alors qu'elle s'échappait de mes draps, j'ai vu un songe quitter la pièce avec elle. Il m'appartenait. Je le sais, je l'avais gagné à la sueur de la nuit."

Avec ses Trous de mémoire, Pierre Crevoisier revient en magicien-écriveur. Au dil de ces histoires brèves, on retrouve la poésie de son premier roman, Elle portait un manteau rouge, une douceur en plus, de joyeuses amertumes et l'humour de mots inventés, balancés comme des pierres bleues le long du chemin. Vous vous surprendre à danser au rythme de de ces nouvelles d'un pas chaloupé, partout, derrière la lune.



Mon avis.

Pourquoi avoir demandé ce livre en partenariat?

J'ai été très intriguée par le titre "Mes trous de mémoire"... Comment un auteur peut-il parler de ses propres trous de mémoire? Cela n'a, en apparence, aucun sens et c'est ce qui m'a intrigué dans ce livre. Je suis aussi intéressée par ce sujet que sont les trous de mémoire, car c'est un fait effrayant et fascinant: comment cela fonctionne-t-il? Comment arrive-t-on à oublier? Peut-on recouvrer la mémoire à la suite de ces trous de mémoire?

J'ai été aussi beaucoup intéressée par le format "nouvelles". Je ne suis pas du tout une lectrice de nouvelles et je ne sais même pas la dernière fois que j'en ai lu une... Généralement j'évite ce genre car les histoires courtes n'ont pas ma préférence, j'aime les livres complets, où il y a le temps de connaître les personnages, l'univers, ... Je me suis dit que c'était une bonne idée de me lancer de nouveau dans un recueil de nouvelles, pour me sortir un peu de mes habitudes, de ce que je lis toujours.

Et puis je n'ai encore jamais eu l'occasion de lire un livre des Editions Slatkine, alors toutes ces raisons ont fait que j'ai tenté ma chance, et je remercie PartageLecture de m'avoir fait confiance.


Qu'ai-je pensé de ce recueil de nouvelles?

Ce livre a été une très belle découverte, je ne m'attendais pas à apprécier autant toutes ces nouvelles. J'ai été embarquée dans l'imaginaire de l'auteur, dans son univers grâce à sa plume très féérique et j'ai vraiment apprécié ma lecture. J'ai trouvé l'ensemble de l'ouvrage très poétique et il a réussi à m'amener quelques larmes d'émotions.

L'auteur a une imagination vraiment très développée en tout cas car il a su m'emmener dans son univers sans faire aucun effort, de par sa plume, ses écrits, ses personnages, ses mondes, ... J'ai adhéré à ce qu'il me racontait, je l'ai suivi, parfois j'ai essayé de le précéder mais sans y parvenir. Et puis tous ces mots créés, inventés rendent la lecture encore plus intéressante, amenant des sourires face à l'impensable!! Cela donne une petite note d'humour qui se mêle parfaitement bien à la poésie de l'ouvrage.

Le thème de la mémoire et de l'oubli parsème l'ouvrage et chacune des nouvelles, traité de manière différente mais toujours très intéressante. Cela donne droit à de nombreuses visions pour ce même thème.

Il n'y a aucune nouvelle que je n'ai pas apprécié, au contraire, chacune m'a entraînée dans son univers, me permettant de m'attacher même furtivement aux personnages. J'avais envie de connaître la suite, de savoir ce qu'il allait advenir des personnages sans jamais être déçue que cela se termine si rapidement.


S'il fallait retenir une ou deux nouvelles?

Déjà, la première nouvelle du recueil "L'homme sans nez", c'est avec cette nouvelle que j'ai découvert la plume et l'univers de l'auteur et de ce fait elle a une place particulière. Je l'ai lu deux fois d'ailleurs, prenant le temps de la savourer.
J'ai également été très marquée par une phrase qui m'a faite sourire et que j'ai trouvé juste géniale: "Vous aimez regarder sous les jupes des arbres?"  Je crois que cette phrase peut résumer l'ensemble de l'oeuvre.

Un clin d'oeil particulier à la nouvelle "Le voyage en Océgon" que Pierre Crevoisier a écrit en collaboration avec son fils que j'ai beaucoup apprécié. Elle a un ton très enfantin mais toujours très poétique et les mots inventés sont géniaux. Beaucoup de tendresse dans cette nouvelle, ainsi que la complicité d'un père et d'un fils qui ressort à travers les pages.
Chapeau bas Maxime ;-)



Un regret?

Oui, un malheureux regret... Il est inscrit à la fin des thèmes musicaux pour écouter les nouvelles, mais à la fin... Du coup, je ne l'ai vu qu'une fois les nouvelles lues et je n'ai donc pas pu les lire en écoutant de la musique (chose que je ne fais jamais d'ailleurs!). Certes je peux les relire et je le ferais à l'occasion mais j'ai perdu la possibilité de les découvrir, complètement immergée dans le monde de l'auteur.


Pour conclure?

J'ai passé un excellent moment avec ce recueil de nouvelles, et je ne regrette pas de m'être laissée tenter. Ce qui est sûr, c'est que ce livre ne fera pas parti de mes trous de mémoire, bien au contraire, il va garder une empreinte dans mon esprit :-D  Cet ouvrage contient plein de petites phrases qu'on a envie de garder auprès de soi, comme des petits trésors.
Je remercie les Editions Slatkine et le forum PartageLecture pour la confiance qu'ils m'ont accordé et pour la découverte qu'ils m'ont permise de faire.

21 mars 2016

C'est lundi, que lisez-vous? #16

Et voici l'heure du rendez-vous inité par Mallou, inspirée de It's Monday, what are you reading? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Galleane






Il suffit de répondre tous les lundis à 3 questions :
1. Qu'ai-je lu cette semaine ?
 2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ? 


1. Qu'ai je lu cette semaine ?
 

 



Avec un week-end au salon du livre et une semaine très chargée, je n'ai pas eu le temps de lire beaucoup la semaine passée! J'ai néanmoins terminé "Les indomptées" de Nathalie Bauer, en partenariat avec les Editions Points et PartageLecture. J'ai beaucoup apprécié cette saga, il faut que je fasse ma critique prochainement :)
J'ai eu le temps de lire aussi "Mes trous de mémoire" de Pierre Crevoisier, en partenariat avec les Editions Slatkine et PartageLecture, ce sont des nouvelles très poétiques et la critique arrive prochainement!


2. Que suis-je en train de lire?

   


Je triche un peu, car j'ai fini aujourd'hui l'écoute de "Le livre des Baltimore" de Joël Dicker, que j'ai beaucoup apprécié également!!
J'ai commencé un livre acheté au salon "Les Kerns de l'oubli - Tome 1: L'exil" de Feldrik Rivat, des Editions L'homme sans nom que je ne connaissais pas! Je n'en suis qu'au début mais j'aime beaucoup pour le moment :D



3. Que vais-je lire ensuite?

Alors là, aucune idée!!! Entre mes nouveaux achats, les livres qui étaient déjà dans ma PàL... Je ne sais pas ce qui me fera envie à la fin de mon livre actuel!!



Et vous? Que lisez-vous? Belle semaine à toutes et tous :D

15 mars 2016

Billet d'humeur #6 (Page facebook, Livre Paris)

Bonjour à toutes et tous.

Un petit billet d'humeur pour vous parler un peu des nouveautés littéraires qui entourent ma vie en ce moment!

Alors déjà, depuis hier, le blog a sa page Facebook!!! J'ai longtemps hésité avant de me lancer, n'y voyant pas forcément d'intérêt et puis j'ai cédé aux sirènes ne cessant de me harceler!!
Je le reconnais, il y a un intérêt, puisque ça permettra aux personnes n'étant pas "amis" avec moi sur Facebook de pouvoir suivre l'actualité du blog. Cela me permettra aussi de poster un peu de messages, notamment de ma lecture en cours ou de mes nouvelles acquisitions, ce que je ne fais pas à l'heure actuelle (nombreux de mes amis n'ayant rien à faire du fait que je lis ^^).

Donc voilà pour le côté facebook du blog :)


Ensuite, un grand évènement se rapproche en cette fin de semaine: Livre Paris qui est le nouveau nom du salon du livre de Paris. Je m'y rends donc samedi et dimanche, en compagnie de certaines filles du staff du forum PartageLecture :) J'ai trop hâte d'y être pour partager ce moment avec elles!!
Sinon, moi qui n'ai jamais fait dédicacer un livre, j'avoue que je suis bien tentée d'aller voir Pierre Lemaître, mon chouchou qui sera en dédicace le samedi après-midi et qui vient de sortir un nouveau livre!! Etant très timide, je ne sais juste pas si je vais oser y aller!! Suite au prochain épisode!


Quoi de plus?
Et bien je sors de ma période Harry Potter et j'ai toujours un peu de mal à lire d'autres livres derrière! Sortir de la saga est toujours dur et j'aimerais bien replonger auprès d'Harry, Hermione et Ron!! Mais je lis un livre très intéressant "Les indomptées" de Nathalie Bauer, en partenariat avec les Editions Points et PartageLecture. Une saga familiale sur fond de domaine agricole du début du vingtième siècle, j'aime beaucoup malgré l'écriture un peu compliquée :)


Voilà, c'est tout pour moi pour cette fois-ci!! N'hésitez pas à aimer la page du blog, ça fait toujours plaisir quand il y a du monde qui aime :P

Merci de m'avoir lu ;-)

14 mars 2016

C'est lundi, que lisez-vous? #15

Et voici l'heure du rendez-vous inité par Mallou, inspirée de It's Monday, what are you reading? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Galleane






Il suffit de répondre tous les lundis à 3 questions :
1. Qu'ai-je lu cette semaine ?
 2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ? 


1. Qu'ai je lu cette semaine ?
 

 


C'est une semaine très semblable à la semaine dernière puisque j'ai terminé la saga Harry Potter avec les trois derniers tomes.
J'ai donc lu "Harry Potter et l'Ordre du Phénix", puis j'ai continué avec "Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé" et j'ai terminé avec "Harry Potter et les reliques de la Mort" de J.K. Rowling.
J'ai donc passé ma semaine à pleurer ^^ Et puis là, je suis en deuil de fin de saga, c'est toujours un peu compliqué! Et il me reste la critique des deux derniers tomes à faire!!


2. Que suis-je en train de lire?

   



Grâce à quelques allers-retours en voiture, j'ai avance un peu "Le livre des Baltimore" de Joël Dicker. Il doit me rester 7h d'écoute et j'aime toujours autant. La voix du lecteur est un vrai plaisir et l'histoire très intéressante :D
J'ai commencé sinon "Les indomptées" de Nathalie Bauer pour un partenariat avec les Editions Points et le forum PartageLecture. Un peu compliqué à lire, c'est une écriture assez soutenue, du coup j'avance assez lentement!!



3. Que vais-je lire ensuite?


Et bien je me tâte beaucoup parce que j'ai beaucoup de tome 2 qui ont rejoint ma PàL alors j'hésite entre "La mer infinie", "Phobos 2" ou "Les disparus du Clairdelune"... Trop de choix :P



Et vous? Que lisez-vous? Belle semaine à toutes et tous :D

13 mars 2016

"Harry Potter et l'ordre du Phénix" de J.K. Rowling



Quatrième de couverture.

A quinze ans, Harry s'apprête à entrer en cinquième année à Poudlard. Et s'il est heureux de retrouver le monde des sorciers, il n'a jamais été aussi anxieux. L'adolescence, la perspective des examens importants en fin d'année et ces étranges cauchemars... Car Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Proncer-Le-Nom est de retour et, plus que jamais, Harry sent peser sur lui une terrible menace. Une menace que le Ministère de la Magie ne semble pas prendre au sérieux, contrairement à Dumbledore. Poudlard devient alors le terrain d'une véritable lutte de pouvoir. La résistance s'organise autour de Harry qui va devoir compter sur le courage et la fidélité de ses amis de toujours...
D'une inventivité et d'une virtuosité rares, découvrez le cinquième tome de cette saga que son auteur a su hisser au rand de véritable phénomène littéraire.


Mon avis.

Ce livre a toujours été avec le deuxième tome celui que j'aimais le moins. Mais j'avoue qu'à la relecture de ce tome, je l'ai abordé sous un nouvel oeil et j'ai beaucoup apprécié.


Qu'est-ce qui a changé pour que ce tome me plaise?

Ce que je n'aimais pas avant, c'était surtout le comportement de Harry. Tout le long de ce tome, il est habité d'une sourde colère, envoie promener tout le monde même ses amis et il a l'impression d'être le seul à vivre quelque chose de compliqué. Au début, cela m'énervait, je le trouvais très égoïste et centré sur lui-même. Je n'aimais pas cette façon qu'il avait d'en vouloir à ses plus proches amis, à toujours leur crier dessus et se vexer à la moindre parole n'allant pas dans son sens.
Et puis, cette fois-ci, en le relisant, j'ai enfin compris Harry!
J'ai réussi à me mettre à sa place et à prendre conscience de ce qu'il vivait. Plein de choses se passent autour de lui mais personne ne le tient au courant, l'entourant de mystères toujours plus épais. Il doit faire face à des situations compliquées, dangereuses, menaçantes sa vie mais les adultes autour de lui font comme si c'était toujours un enfant.
Il a raison en affirmant qu'il a vécu énormément de choses, plus que certains et je comprends sa frustration et sa colère.

Ce tome est un tome beaucoup plus sombre que les précédents, baignant dans une atmosphère de peur, de danger imminent. De lourds sujets sont traités, comme le précédent avec cette fois-ci des problèmes de torture et de mensonges. Harry va devoir faire face à la majorité du monde magique qui refuse de le croire et le prend pour un fou.

Ce que je n'aimais pas non plus avant c'est bien évidemment Dolores Ombrage, ce personnage détestable qui me mettait vraiment mal à l'aise. Je ne dirais pas qu'à la relecture je me suis mise à l'apprécier, mais j'ai apprécié ce qu'elle apportait. Car finalement, elle apporte énormément dans ce livre, car c'est grâce à elle et ses méthodes moyenâgeuses que la résistance va naître et c'est un des points les plus forts de ce livre!! J'adore l'idée de l'AD, j'adore la façon dont s'est mis en place, les membres et les actions qu'ils vont avoir.


Et les personnages?

Alors je ne vais pas vous parler du trio mais d'autres personnages que j'adore et qui se révèle dans ce tome!!

Déjà Luna... C'est un petit rayon de soleil, un personnage complètement décalé et j'aime tellement ça les personnages décalés. Elle vit dans son monde, dans sa petite bulle et rien ne semble pouvoir l'ébranler. D'une amitié sans faille, elle a tout de même d'excellentes idées qui en font une amie précieuse. Elle ne pose pas de questions inutiles et est là quoiqu'il arrive, avec sa sincérité parfois un peu brutale et son sourire dont elle ne se départit jamais.
J'adore ce personnage et je suis contente de la place qu'elle prend par la suite!!

Ensuite parlons de Neville, autre personnage qui se démarque dans ce tome (et encore plus dans les suivants mais chut :P). Personnage au visage lunaire, très maladroit, semblant ne pas être très doué dans tout ce qu'il fait, hormis la botanique. Et bien dans ce tome, il commence à se révéler, on en apprend plus sur son passé, son histoire et ça en devient un personnage vraiment intéressant!! Ami fidèle aussi, il est prêt à tout pour défendre les causes auxquelles il croit.

Ai-je besoin de parler des jumeaux Weasley? George et Fred... Deux personnages hauts en couleur qui amènent de la bonne humeur depuis le début de la saga!! Farceur et parfois un peu insolents, ils se révèlent aussi dans ce tome je trouve, prenant une nouvelle ampleur, tandis qu'ils développent leurs articles de farces et attrapes. Ce sont des personnages indispensables pour tout ce qu'ils amènent, des rayons de soleil aussi dans les ténèbres qui se rapprochent toujours plus. Et puis leur sortie... Elle est juste magnifique, un passage du livre qui reste gravé dans les annales...

Et dernier personnage dont je vais vous parler: le professeur McGonagall. J'ai toujours adoré cette sorcière à l'aspect stricte qui peut se révéler intransigeante quand il le faut, sachant agir avec sévérité mais elle possède un bon fond!! Et c'est ce côté là que j'adore chez elle, tous les petits moments inattendus qui font d'elle un grand personnage. Son opposition avec Ombrage est magnifique à découvrir et c'est un plaisir que de les voir se confronter l'une à l'autre. Un personnage qu'on n'a pas fini de découvrir et d'apprécier.


Et cette fin alors?

Ce tome est avec le tome 4 et les tomes 6 & 7 (mais ceux là nous en reparlerons plus tard) qui m'a fait le plus pleurer. Oui d'accord, il y a 4 livres sur 7 qui m'ont fait verser toutes les larmes de mon corps mais celui-là... C'est juste atroce. Je ne peux rien vous révéler pour ne pas vous spoiler mais... ce n'est pas possible une fin comme ça, aussi triste, aussi injuste. J'ai voulu comme Harry revenir en arrière, empêcher ce qui est arrivé. J'ai maudit Harry justement, lui en ai voulu de ne pas avoir écouté Hermione (qui je le rappelle est la voix de la sagesse) et ai fini par pleurer à ses côtés.

Au delà de la tristesse de cette fin, nous en apprenons encore plus sur Lord Voldemort, sur une prophétie, sur Harry et les intentions de Dumbledore. On se rapproche un peu de ce personnage si impressionnant qu'il en est intimidant. On commence à le comprendre, à découvrir ce qui le fait agir de la sorte.

Encore un tome à la hauteur de la saga où il se passe sans cesse quelque chose, pas de temps morts malgré les presque 1000 pages.
Encore un tome que j'ai adoré malgré l'avis négatif que j'en avais avant.
Encore un excellent moment de lecture.

Rendez-vous au tome 6 ;-)



Ce livre rentre dans mon challenge 50 romans en 2016 (26/50), également dans le challenge Littérature de l'Imaginaire (16/24) ainsi que dans le challenge des sagas 2016 et dans le challenge Relecture (8/60)

 

 

11 mars 2016

"Harry Potter et la coupe de feu" de J.K. Rowling



Quatrième de couverture.

Après un horrible été chez les Dursley, Harry Potter entre en quatrième année au collège de Poudlard. A quatorze ans il voudrait simplement être un jeune sorcier comme les autres, retrouver ses amis Ron et Hermione, assister avec eux à la coup du monde de Quidditch apprendre de nouveaux sortilèges et essayer des potions inconnues. Une grande nouvelle l'attend à son arrivée: la tenue à Poudlard d'un tournoi de magie entre les plus célèbres écoles de sorcellerie. Déjà les spectaculaires délégations étrangères font leur entrée... Harry se réjouit. Trop vite. Il va se retrouver plongé au coeur des évènements les plus dramatiques qu'il ait jamais eu à affronter.

Envoûtant, drôle, bouleversant, 
ce quatrième tome est le pilier central
des aventures de Harry Potter.




Mon avis.

Ce tome est-il vraiment le pilier central des aventures de Harry Potter?

Je ne peux que être d'accord avec la quatrième de couverture, et notamment la dernière phrase. En effet, pour moi, ce tome est un tome essentiel, et le pilier central. C'est dans ce livre là que le côté enfantin de la saga disparaît pour apporter un ton beaucoup plus grave, beaucoup plus dramatique mais tout aussi intéressant.

L'histoire commence tranquillement, un été compliqué dans sa famille, et puis direction la coup du monde de Quidditch avec les Weasley. Déjà dans le début de ce livre, il y a des évènements très sombres, très inquiétants, pouvant mettre mal à l'aise.
Bien heureusement, le ton joyeux se retrouve par moment dans le livre, permettant de souffler un peu au milieu de tous les évènements tragiques qui vont se dérouler.

Ce tome est vraiment très intéressant, de nombreux sujets sont une nouvelle fois traités et puis il y a la bascule dans le côté sombre, très sombre qui ne quittera pas les tomes suivants.


Qu'en est-il de nos jeunes héros?

Dans ce tome là, Ron prend une place très importante, primordial même. Sa relation avec Harry va connaître des difficultés et il va tenter de vivre par lui-même et pas dans l'ombre de son célèbre copain. La fidélité de l'un vers l'autre va être mise à mal et c'est assez intéressant à voir. Même les amis les plus intimes peuvent connaître des phases de disputes et c'est donc à une réalité criante que nous sommes confrontés.

Hermione elle va toujours être très présente auprès de Harry, pour le soutenir, l'aider et le remettre parfois sur le bon chemin. Elle est une sorte de conscience pour les deux garçons mais une bonne conscience qui les guident toujours sur le bon chemin. Il est de plus en plus évident que sans Hermione, Harry ne serait pas grand chose et que l'avoir de son côté est une chance pour lui!!

Les premières histoires amoureuses vont aussi commencer avec de la jalousie de la part des uns et des autres. C'est vraiment mignon parce que ça me replonge dans mes années de collège et lycée et on avait un peu tous les mêmes réactions!!


D'autres personnages?

Il y a encore de nombreux autres personnages et puis des nouveaux comme Maugrey Fol Oeil que j'avais eu du mal à cerner lors de ma première lecture, ne sachant pas si je l'aimais bien ou pas. Encore un professeur de défense contre les forces du mal qui fait peur et qui n'est pas forcément des plus appréciés.
Il y a Victor Krum aussi et Fleur Delacourt, bien évidemment Cédric Diggory, nos champions qui bien qu'en second plan, ont quand même une grande importance dans ce tome là! C'est intéressant de découvrir des sorciers venus d'ailleurs avec leurs petites manies.

Dobby commence à prendre de l'importance et c'est à partir de ce tome là que je commence doucement à l'apprécier. Les elfes de maison sont vraiment des créatures étranges et nous en apprenons beaucoup plus à leur sujet dans ce tome là!!

Il y a toujours une multitude de personnages, tous plus intéressants les uns que les autres. Je pourrais vous en parler pendant des heures, de ceux que j'adore, ceux que je n'aime pas, ceux qui me laisse un peu indifférent. Je pourrais vous parler de ceux dont je ne parle jamais ou ceux que je cite souvent sans que je ne me lasse. Je prends vraiment conscience en relisant cette saga que ce n'est pas l'univers qui fait tout mais vraiment les personnages!! Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, l'univers est juste extraordinaire, rempli de détails les plus infimes, qui rendent tout cela si consistant, si réel. Mais les personnages c'est vraiment quelque chose!!!

J'adore énormément de personnages et il y en a très peu que je n'apprécie pas. Je suis peut-être comme Dumbledore, je m'attarde sur ce qu'il y a de bon chez les gens même si cela est très infime!!


Et qu'en est-il de l'histoire?

L'histoire est stressante à souhait dans ce tome là. Je crois que c'est le premier tome où j'ai été aussi angoissée en le lisant la première fois (enfin je crois me souvenir, ça remonte à loin ^^). Il y a beaucoup de suspense, beaucoup d'enjeux également. On a envie que Harry s'en sorte, qu'il ne lui arrive rien de grave mais plus le temps passe, plus les dangers semblent apparaître autour de lui!!

Je ne vous parlerai pas de la fin même si je finis toujours en larmes (oui je pleure tout le temps) et ce n'est pas le seul tome qui me fait cet effet là. C'est également la force de cette saga. Elle ne nous protège de rien, nous balançant dans le monde cruel qu'est celui dans lequel Harry vit et à nous de nous débrouiller avec tout ce qui se passe, comme les héros de cette saga. Nous devons faire face tout le long du livre à de nombreux sentiments différents qui se succèdent, de la joie, à la colère, à la tristesse, à la haine, à la peur, rien ne nous est épargné.

La fin donc est grandiose!!! Inattendue!! Splendide!! Et effrayante à souhait, bien évidemment. C'est la plongée définitive sur l'autre versant de la saga, l'apothéose, la fin ou le début d'ailleurs. Bref, rien ne sera plus comme avant...


Rendez-vous dans le cinquième tome ;-)




Ce livre rentre dans mon challenge 50 romans en 2016 (25/50), également dans le challenge Littérature de l'Imaginaire (15/24) ainsi que dans le challenge des sagas 2016 et dans le challenge Relecture (7/60)