30 nov. 2015

C'est lundi, que lisez-vous? #2

Et voici l'heure du rendez-vous inité par Mallou, inspirée de It's Monday, what are you reading? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Galleane






Il suffit de répondre tous les lundis à 3 questions :
1. Qu'ai-je lu cette semaine ?
 2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ? 


1. Qu'ai je lu cette semaine ?


 

"Un jour" de David Nicholls que je n'ai pas beaucoup apprécié... Et puis j'ai lu "N'oublier jamais" de Michel Bussi, un gros coup de coeur pour ce livre (je dois faire ma critique encore!).



2. Que suis-je en train de lire?


Je suis en train de lire donc le deuxième tome de la série d'Anita Blake "Le cadavre rieur" de Laurell K. Hamilton. Je n'avais pas trop accroché au premier tome mais je laisse une nouvelle chance à cette série!!


3. Que vais-je lire ensuite?


Je pense lire ensuite "Le confident" d'Hélène Grémillon, que l'on m'a prêté et qu'il va falloir que je rende!! Donc sûrement la prochaine lecture sauf si mes envies m'amènent vers d'autres horizons!!


26 nov. 2015

"Un jour" de David Nicholls



Titre: Un jour
Titre original: One day
Auteur: David Nicholls
Traducteur: Karine Reignier
Edition originale: Belfond
Edition poche: 10/18
Année de parution: 2009
Nombre de pages: 620
ISBN: 978-2-264-05575-0

Quatrième de couverture.

15 juillet 1988. Emma et Dexter se rencontrent pour la première fois. Tous les oppose, pourtant ce jour marque le début d'une relation hors du commun. Pendant vingt ans, chaque année, ils vont se croiser, se séparer et s'attendre, dans les remous étourdissants de leur existence. Un conte des temps modernes où la splendeur d'aimer a fait chavirer le monde entier.


Mon avis.

J'y croyais... Vraiment, sincèrement. J'espérais prendre énormément de plaisir à la lecture, vivre un vrai conte de fées des temps modernes comme c'était promis... Et puis je suis passée à côté... Ou alors c'est le livre qui m'a évité, je ne sais pas...

Je n'ai pas réussi à accrocher à ce livre et j'en suis profondément dégoûtée (Oui, j'avais besoin d'un livre comme ça et il n'a pas été à la hauteur de mes espérances...). Je n'ai pas accroché aux deux personnages. Emma et Dexter... Ils m'ont énervé l'un puis l'autre, parfois les deux en même temps tout le long de l'histoire. Un peu caricaturaux j'ai trouvé, je n'ai pas ressenti de compassion pour tout ce qu'ils ont pu traverser. Je les ai trouvé parfois creux, parfois trop rempli, à la limite du possible.

Je me doute que l'histoire est fidèle à ces années là, ce qui s'est passé en Angleterre, ce qu'était la jeunesse, puis la un peu moins jeunesse. Que tout aurait pu exister... Mais j'ai trouvé ça trop. Ou pas assez finalement...

Des histoires de vie bancales, pas franchement heureuses, pas tout à fait malheureuses. Des existences gâchées bêtement ou pas. Des non dits qui alourdissent, des actes manqués qui hantent tout le livre (oui je sais que c'est le but!!)... Finalement ce livre est un drame!! Et je n'avais pas besoin/envie d'un drame en ce moment (oui période de l'année que je déteste, je voulais sourire, pas pleurer :roll: )

Bref, je crois que je suis complètement passée à côté de l'histoire, à côté de ce livre. Et pourtant, j'aimais beaucoup l'idée de retrouver les deux protagonistes tous les ans à la même date, les voir évoluer, les voir grandir, vieillir, se planter, réussir, recommencer, etc...

J'ai eu beaucoup de mal à le lire, encore plus à le finir, je n'en voyais pas le bout... Il ne m'en restera pas grand chose, malheureusement.

24 nov. 2015

Et oui! J'ai gagné un prix!!!

Il y a quelques temps de ça, j'ai participé à un concours sur le blog Même les sorcières lisent. Et chose inimaginable pour moi qui ne gagne jamais rien: Et bien j'ai gagné un prix!!!!! 
Le concours avait lieu pour fêter les 2 ans de leur blog.

 
Je vous conseille d'aller y faire un tour, leur blog est vraiment sympa :D


Et hier, quelle surprise en découvrant une enveloppe dans ma boîte aux lettres avec le prix gagné!!

J'ai donc gagné un prologue de livre Tentation Obscure de Delphine Wysocki (je ne l'ai pas encore lu mais je m'y mets très vite :Pet un marque-page Même les sorcières lisent (que j'ai déjà adopté, il est magnifique et j'adooooore les marque pages de toute façon :drunken:).



Merci à elles trois pour leur blog, pour ce prix et je leur souhaite que de bonnes choses à venir!!!

Bonne journée à tous ;)


23 nov. 2015

C'est lundi, que lisez-vous? #1

Je me lance dans ce nouveau rendez-vous inité par Mallou, inspirée de It's Monday, what are you reading? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Galleane






Il suffit de répondre tous les lundis à 3 questions :
1. Qu'ai-je lu cette semaine ?
 2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ? 


1. Qu'ai je lu cette semaine ?


Pas grand chose par manque de temps mais j'ai terminé "L'écrivain de la famille" de Grégoire Delacourt (ma critique), prêté par une collègue de mon groupe lecture!!

2. Que suis-je en train de lire?


Je suis en train de lire "Un jour" de David Nicholls, prêté lui aussi mais cette fois-ci par une amie. Pour l'instant j'aime bien mais il n'y a rien de transcendant... Je verrai par la suite!!


3. Que vais-je lire ensuite?


Je pense commencer le tome 1 de "Divergente" de Veronica Roth, les 4 tomes m'ont été prêtés par une amie! Et depuis le temps, il serait temps que je les découvre!!

22 nov. 2015

"L'écrivain de la famille" de Grégoire Delacourt



Titre: L'écrivain de la famille
Auteur: Grégoire Delacourt
Editions: Jean-Claude Lattès
Edition lue: Le livre de Poche
Année de parution: 2011
Nombre de pages: 235
ISBN: 978-2-253-16854-6


Quatrième de couverture.
A sept ans, Edouard écrit son premier poème, quatre rimes pauvres qui vont le porter aux nues et faire de lui l'écrivain de la famille. Mais le destin que les autres vous choisissent n'est jamais tout à fait le bon...
Avec grâce et délicatesse, Grégoire Delacourt nous conte une histoire simple, familiale, drôle et bouleversante.


Mon avis.

Woah... Je ne sais pas trop comment donner mon avis sur ce livre, ne sachant pas trop si je l'ai aimé ou pas. Cela m'arrive de temps en temps, avec certains livres, de ne pas comprendre mon ressenti et pouvoir classer un livre en "apprécié", "très apprécié" ou "pas apprécié". Bon ben c'est ce livre qui a gagné (il faut forcément un gagnant!!)!

J'ai été énormément perturbée par l'écriture de l'auteur mais pas forcément de manière négative. des phrases très courtes de deux ou trois mots se succèdent aux phrases très longues, donnant un rythme à l'histoire, ce qui peut être légèrement déstabilisant. Le narrateur est le personnage principal de l'histoire et le récit se cale sur sa vie, ce qu'il ressent et donc le ton change, les phrases se modifient, même le registre se trouve changeant.
Cela permet finalement de mieux comprendre... ou justement de ne pas comprendre. 
Tout n'était pas compréhensif. Il y a certains passages que j'ai eu du mal à analyser, à comprendre dans un premier temps, et à plusieurs moments j'ai repris ce que j'avais déjà lu pour mieux comprendre.

Grégoire est une personne qui va d'obstacles en obstacles, de drame en drame... Un peu agaçant par moment par certains choix qu'il fait (pour une fois que c'est un homme qui me rend dingue pour cette raison :roll:) mais comment le blâmer avec le passé qu'il a... Chacun traîne ses boulets comme on dit...
Et il en a... Son père, sa mère, son frère.

Sa vie est finalement un drame j'ai trouvé et j'ai souvent eu les larmes au bord des yeux quand elles ne coulaient pas franchement le long de mes joues (je suis une pleureuse qui s'assume, je vous assure ;)).
Longtemps je me suis demandée: est-ce une histoire ou le récit de sa propre vie? Et cela m'a perturbée comme bien souvent. Si c'est ce qu'il a réellement vécu... Je ne trouve pas de mots pour exprimer ma peine pour lui.

Ce qui est bizarre, c'est que je sais qu'il y a des gens qui vivent des choses comme il décrit dans son livre et je fais clairement parti des privilégiés, je n'ai rien vécu de très dramatique (enfin si mais ce n'est pas le sujet). Et c'est atroce de se dire qu'il y a des gens qui vivent ainsi, qui ne sont pas heureux... Qui font des choix sans réellement savoir pourquoi et du coup qui sont malheureux et qui ne peuvent rien faire pour le malheur des gens qui leur sont chers...
Je ne sais pas si ma pensée est claire... Mais cela fait finalement réfléchir sur la vie et sur le bonheur.

Et c'est effrayant de voir ce qu'une phrase, un espoir de parents peut ruiner la vie d'un enfant... (J'ai vu des exemples dans mon entourage... C'est violent :no:)L'écrivain de la famille qui est persuadé d'avoir une obligation, un devoir envers les autres et qui fait tourner sa vie autour de ça... La violence des mots est souvent ignorée...

En terminant ce livre, je me suis dit: "J'ai de la chance, je suis heureuse!". Alors je remercie ce livre de m'avoir permis de relativiser.


Quelques citations que j'ai adoré pour terminer cette critique.

"Tu te souviens, demanda ma mère à Claire, ce que disait ton frère quand il avait peur? Claire renifla. Il disait eur, eur. Oui et toi tu croyais qu'il voulais dire peur, enchaîna ma mère, mais il disait coeur, coeur, parce que c'est là qu'il voulait se cacher lorsqu'il avait peur Claire. Dans ton coeur." page 64.

"Parce que des mots avaient fait jaillir le mercure de tes yeux. J'y avais pris du plaisir mais le plaisir ne fait pas un livre. Il éloigne temporairement la peur. Anesthésie fugitivement les doutes. Je ne suis pas un guérisseur papa, mais je te promets, je vais apprendre."  pages 100-101

"Un accouchement est une guerre où l'on ne peut pas rendre les armes." page 120

"Ouf. Les langues de putes ne font pas de grands poètes."  page 186

Challenge Littérature de l'Imaginaire - 4ème édition

Et si...

Et si je me lançais dans un challenge sur la littérature de l'imaginaire?

Et si, moi qui n'y connais pas grand chose, tentais de m'y intéresser plus et de rejoindre donc le Challenge Littérature de l'Imaginaire, 4ème édition géré par Amaruël?




Le Challenge Littérature de l’Imaginaire a été créé par Crunches, qu’elle a modéré durant deux éditions. Elle a passé le relais à Mariejuliet (l’année passée) et c’est maintenant au tour d'Amaruël de succéder à la gestion du challenge ! 

Voici la présentation du challenge présente sur le blog d'Amaruël.

Le but du challenge :

L'objectif de ce challenge est de lire et de chroniquer des ouvrages appartenant à la littérature de l'imaginaire, à savoir :
- la Fantasy
- la Science-Fiction
- le Fantastique
(avec leur sous-genres comme la dystopie, la bit-lit etc.).

Les ouvrages peuvent être des romans, des nouvelles (anthologie complète), des essais, des mangas, des bandes dessinées... (sauf dans le cadre de la catégorie C). En format papier ou numérique.

Vous devez atteindre l'échelon que vous vous êtes fixé.

Les échelons :

En début de challenge vous choisissez un échelon. Celui-ci détermine le nombre minimum d'ouvrages que vous devrez lire et chroniquer pendant le challenge. Vous pouvez changer d'échelon au cours du challenge, il faudra juste me prévenir.

Échelon 1 : Atterrissage dans l’irréel - au moins 12 livres
Échelon 2 : Petit pas dans l'ailleurs - au moins 24 livres
Échelon 3 : Plongée dans l'inconnu - au moins 36 livres
Échelon 4 : Immersion dans le vide - au moins 48 livres
Échelon 5 : Absorption dans l'étrange - au moins 60 livres
Échelon 6 : Fusion dans l'utopique - au moins 72 livres
Echelon 7 : Je lis donc je chronique - au moins 100 livres

*Nouveauté :
Jusqu’à maintenant l’objectif était de lire un nombre définit de livres, je vous propose de corser un peu le challenge (pour les plus téméraires). 
L’idée : en plus de votre échelon vous vous ajouter une difficulté (ou non) en choisissant une des quatre catégories qui suit.

Catégorie A : Ange gardien de la Simplicité - Le challenge reste comme il était jusque-là, à savoir tous les supports sont acceptés et vous lisez tous les genres des lectures de l’imaginaire.

Catégorie B : Banshee de la Double page - Vous choisissez de ne lire que deux genres que vous signalerez lors de votre inscription
(par exemple : Fantasy/SF ou SF/Fantastique ou Fantasy/Fantastique). Tous supports confondus.

Catégorie C : Cerbère des Mots - On bannit les BDs et les mangas, la place est réservée aux romans uniquement

Catégorie D : Dragon de la Multidisciplinarité - Vous devrez choisir un genre en début de challenge entre la Fantasy et la SF. Ils ont tous deux des sous-genres, dans cette catégorie vous devrez lire un livre par sous-genre. Pour facilité les choses j'ai limité le choix à 6 sous-genres ce qui vous fait 6 livres à lire avec contrainte, à vous de voire ce que vous lisez pour le reste du challenge.

Le timing :
Les inscriptions sont ouvertes dès aujourd'hui et jusqu'au 31 décembre 2015.
​Le challenge commencera le 1er Décembre 2015 et s'achèvera donc le 1er Décembre 2016 !


*************

Ne connaissant donc pas grand chose à la littérature de l'imaginaire, bien qu'en lisant de temps en temps, je m'inscris à ce challenge en Echelon 1 (oui, faut pas pousser mémé dans les orties quand même :,7: Laissez-moi découvrir tranquillement!!) et en Catégorie C (bien que j'aime bien lire les mangas, je vais faire les choses simples ;))

Pour ceux qui veulent découvrir, les informations sont par ici!

Ne me reste plus qu'à trouver des titres pouvant rentrer dans le challenge et m'intéresser un peu plus à toutes les catégories et sous catégories de ces genres là pour devenir un peu moins inculte!!

Bon, il n'y a plus qu'à me souhaiter de bien m'amuser :D

21 nov. 2015

Billet d'humeur #3

Cela fait une semaine que mon blog n'a rien vécu. Il faut dire qu'avec tout ce qui s'est passé, je n'ai pas eu le coeur à la lecture...

Je suis cependant en train de lire "L'Ecrivain de la famille" de Grégoire Delacourt, prêté par une collègue (et membre de mon club lecture) ainsi que "Un jour" de David Nicholls, prêté par une amie.
J'en suis au début pour les deux, du mal à me concentrer mais je vais me rattraper ce week end!!

Sinon, je ne m'en sors pas avec mon challenge d'arrêter de râler!! Je suis loin d'avoir atteint les 21 jours! Le maximum que j'ai fait à l'heure actuelle, c'est 48h... Le boulot me fait énormément râler, je m'améliore mais ce n'est pas encore ça!! J'y crois encore cependant, même si par moments, je me dis que c'est impossible... Mais je vaincrais :P

En ce qui concerne les 30 minutes de lecture de non fiction par jour, j'ai commencé "Le Moyen-Âge pour les nuls", tout simplement parce que j'ai commencé l'escrime médiévale (Si si, je vous jure que c'est vrai!! J'apprends à me battre avec une épée comme celle d'Aragorn :,7:). Du coup, pour mieux comprendre l'époque, la façon de penser, de s'habiller, de vivre, etc... Et bien je me lance dans l'histoire, notamment le Moyen-Âge, plus particulièrement la guerre de Cent ans!


Voilà, c'est tout pour moi pour le moment! J'espère revenir vers vous rapidement avec une nouvelle critique de livres tout de même :drunken:.

Bonne journée et bon week end à tous!

16 nov. 2015

"Une braise sous la cendre" de Sabaa Tahir



Titre: Une braise sous la cendre
Titre original: An Ember in the Ashes
Aueur: Sabaa Tahir
Traducteur: Hélène Zylberait
Editeur: Pocket jeunesse
Date de parution: Octobre 2015 (version française)
Nombre de pages: 523
ISBN: 978-2-266-25434-2


Quatrième de couverture.

Je vais te dire ce que je dis à chaque esclave qui arrive à Blackcliff:
La résistance a tenté de pénétrer dans l'école un nombre incalculable de fois.
Si tu travailles pour elle, si tu contactes ses membres, et même si tu y songes, je le saurai et je t'écraserai.

******

Autrefois l'Empire était partagé entre les Erudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l'empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d'écrire s'expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d'élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté... et sauver ceux qu'ils aiment.



Mon avis.

Je ne savais pas vraiment dans quoi j'allais me lancer quand j'ai acheté ce livre, sur un coup de tête vendredi dernier (besoin compulsif d'achats de livre, ça m'arrive  :oops:  :lol: ). J'avais envie d'un livre pour "adolescentes" comme je dis, une histoire d'amour dans un monde bizarre, cela m'allait très bien. En tête de gondole du rayon jeunesse, cette couverture attire irrémédiablement mon oeil (Avouez, elle est sublime :drunken: ) et le titre me charme. J'étais déjà conquise avant même de lire la quatrième de couverture et cette dernière n'a fait que renforcer ma volonté de lire ce livre: un soldat, une esclave, les érudits contre les martials, ... J'étais sûre de trouver une histoire d'amour, un peu de guerre et puis voilà...

Mais quelle naïve je suis!! Ce livre m'a entraînée dans dans des endroits que je ne soupçonnais pas, dans une histoire folle à laquelle je ne m'attendais pas... Pas de romance à l'eau de rose (mais je n'ai pas été trop déçue vu le contenu du livre!!), mais par contre, beaucoup, beaucoup de violence!! Un monde de chaos où les Hommes ne sont que des pions servant des entités supérieures et des évènements que personne ne contrôle. 

Le théâtre des évènements se partagent en deux lieux très différents l'un de l'autre. Cette partie de la ville des Erudits, où la terreur règne, où il faut faire profil bas, ne pas montrer d'intérêt pour les livres, ne pas apprendre à lire aux plus jeunes. Des habitants opprimés, disparaissant soudainement soit entraînés dans les différentes prisons, soit abattus froidement pour quelconque infraction à la loi.
Et puis il y a Blackcliff, école d'entraînement pour les Martials, dès leur plus jeunes âges où règne également la terreur, la discipline et les punitions. Ce sont des armes de guerre qui sont créées par des privations, des violence, des épreuves absolument immondes à surmonter. Ceux qui s'écartent de la discipline sont fouettés, parfois jusqu'à la mort selon leur méfait.

C'est donc dans cette ambiance violente que vont évoluer nos deux héros... Enfin les deux personnages principaux qui autant pour l'un à la carrure d'un héros, autant pour l'autre, elle s'est trompée de casting (Oulala, je suis vilaine :shock: :lol: ).

Elias, soldat d'élite à un jour de la fin de sa formation de Mask, haïssant ce qu'il est, les morts qui brûlent déjà ses doigts et noircissent son âme. Il a pour projet de fuir au lendemain de la fin de sa formation, sachant qu'il sera dans tous les cas traqué jusqu'à la mort. La devise de son école le rappelle si bien "Le devoir avant tout, jusqu'à la mort". Il refuse cette vie, ne veut plus tuer de nouvelles personnes de par sa nouvelle fonction de Mask (quelle belle force d'esprit!) et préfère l'exil pour conserver son âme.
J'ai adoré ce personnage (Vous vous en doutiez me connaissant, n'est-ce pas? :,7: ). C'est un homme droit, fidèle à ses valeurs et qui refuse de plier face à l'autorité, que ce soit celle de la commandante de son école ou bien celle de l'empereur. Tout le long de l'histoire, nous allons suivre ses combats pour ne pas perdre son âme, pour rester fidèle à ce qu'il est, même si de très nombreuses épreuves vont le mettre à mal.

Et puis il y a Laia. Jeune érudite, élevée par ses grands parents, très proche de son frère et c'est tout son univers qui se retrouve chamboulé au début du livre. Ses grands parents sont assassinés par un Mask sous ses yeux et son frère est enlevé et emmené en prison où il sera sûrement torturé. Laia fuit sur demande de son frère qui lui offre quelques secondes pour survivre. Mais elle va rester avec sa culpabilité tout le long de l'histoire et va tout faire pour sauver son frère, la seule personne qui lui reste.
Elle va alors tenter de trouver la résistance pour qu'elle sauve son frère et nous en apprenons un peu plus sur sa vie, son passé et ses origines (et non, je ne vous dirai rien, à vous de découvrir!!). J'ai beaucoup apprécié l'évolution de cette jeune fille d'abord un peu naïve, potiche, et douée en rien. Elle va devoir faire face à des épreuves de plus en plus dures, de la souffrance physique, juste atroce. 

Ce sont donc les deux personnages que nous suivons, d'un chapitre à l'autre, nous suivons une histoire ou une autre. Mais à côté d'eux, il y a tous les personnages secondaires, si bien traités également, si vivants, si humains ou non. 
Du côté d'Elias, j'ai adoré Hélène, sa meilleure amie, ce personnage complexe dont nous ne comprenons ses agissements qu'à la fin du livre. Fidèle à son devoir, elle prend très à coeur sa formation et sa future fonction de Mask. Une femme au milieu de tous ses hommes, elle a du apprendre à se blinder et à se montrer forte... Et elle l'est!! 
Il y a aussi la Commandante de l'académie militaire de Blackcliff... Une folle... (Pire que moi, je vous jure!! Elle est complètement cinglée, inhumaine même  :shock: ) Ou pas, en tout cas, c'est un des personnages qui fait froid dans le dos et que j'ai détesté violemment.
Les membres de la Résistance également avec Keenan, et puis les esclaves avec Cuisinière et fille de cuisine (Non, elles n'ont pas de nom... Ce sont des esclaves voyons  :roll: ).

Les plus intrigants sont des êtres surnaturels: les Augures... Ce sont eux qui détiennent toutes les clefs de l'avenir et qui vont faire des personnages précédents des pions. Ils sont intrigants et fascinants même si nous n'en savons pas beaucoup sur eux.

L'histoire elle, est remplie de violence, de morts, d'évènements surnaturels, de torture, d'espionnage, de plans, d'armes, de loyauté, ... Cela ne s'arrête jamais (et ça rend ce livre très prenant!!) et les nerfs des protagonistes sont mis à rudes épreuves, les nôtres aussi. En plus, ce n'est qu'un premier tome, et je ne sais pas combien de suite il va y avoir, mais ce qui est sûr c'est que je les lirai.

J'ai adoré cette atmosphère sombre et sanglante, ne sachant jamais ce qui va arriver aux personnages auxquels je me suis attachée, parce que tous ne sont que marionnettes qu'il est d'une facilité d'éliminer.
J'ai adoré l'histoire des Masks et l'étrange pouvoir de leur masques.
J'ai adoré les deux protagonistes, leur force face aux combats qu'ils doivent mener en restant toujours fidèle à leurs valeurs.
J'ai adoré l'écriture de l'auteur, ne m'étant ennuyée à aucun moment, complètement immergée dans ces lieux où j'ai eu l'impression de me trouver.
J'ai adoré m'être trompée sur ce livre parce qu'il est mille fois mieux que ce que j'aurais pu imaginer.

J'ai adoré ce livre et je n'ai qu'une hâte: lire la suite!!!

Et si vous pensez que je vous en ai trop dit... A vrai dire, je ne vous ai rien révélé de l'intrigue!!! Même ce que nous apprenons dans les trois premiers chapitres, je vous laisse le loisir de le découvrir  ;)  Je suis plutôt sympa, non?  :,7:

15 nov. 2015

"Anita Blake - Tome 1: Plaisirs Coupables" de Laurell K. Hamilton


Titre: Plaisirs Coupables 
Titre original: Guilty Pleasures
Auteur: Laurell K. Hamilton
Traductrice: Isabelle Troin
Editions: Milady
Date de parution: 1993 (version original) - 2009 (version française)
Nombre de pages: 382
ISBN: 978-2-8112-0092-3

Quatrième de couverture.
Mon nom est Blake, Anita Blake. Les vampires, eux, m'appellent "l'Exécutrice" et par égard pour les oreilles les plus chastes, je ne vous dirai pas comment, moi, je les appelle. Ma spécialité au départ, c'est plutôt les zombies. Je relève les morts à la nuit tombée pour une petite PME. Ce n'est pas toujours très exaltant et mon patron m'exploite honteusement, mais quand on a un vrai don, ce serait idiot de ne pas s'en servir. Tuer des vampires, c'est autre chose, une vieille passion liée à des souvenirs d'enfance. Depuis qu'ils sont officiellement reconnus et ont pignon sur rue, ils se croient tout permis. Certes, il y en a des charmants, voire très sexy, mais il y en a aussi qui abusent. Ceux-là je les élimine. Rien de tel pour garder la forme: ça vous fouette le sang!

Mon avis.
Depuis le temps que j'entends parler de cette série, j'ai enfin pu la commencer grâce à un collègue qui m'a prêté le premier tome. J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans le livre et j'ai finalement un avis très mitigé (j'ai aimé certains détails mais détesté d'autres), je m'explique de suite (oui un avis si court ça ne sert à rien :lol: ).


Le style d'écriture est intéressant, assez simple, incisif, presque du langage parlé, cela donne un certain rythme au récit. Nous suivons l'histoire sous l'oeil d'Anita, l'héroïne (une vraie une dure!!) et du coup, nous avons toutes ses pensées et surtout son humour que j'ai trouvé très intéressant. Ca donne un ton au livre, nous savons où nous allons et finalement, ce côté très léger contrebalance avec l'ambiance glauque et lourde du livre. 
Anita est d'ailleurs une jeune femme assez vive, remplie de peur et de stress (et heureusement parce que sinon, j'aurais reposé le livre direct :,7: ), ce qui la rend très humaine malgré ses nombreux talents et sa folie que nous suivons tout le long de ce premier tome.

J'ai trouvé ce livre très confus, très compliqué, ce qui ressort des critiques de beaucoup de personnes.

J'ai ressenti un trop plein. Au milieu du livre, j'ai failli le poser en me disant "Non, c'est trop, c'est abusé!". Parce que clairement, l'action s'enchaîne sans temps morts, avec chaque fois plus de rebondissements et de complications pour Anita, trop de monde autour d'elle, trop d'énigmes à résoudre, trop d'éléments surnaturels, trop c'est trop!
J'adore en général ce genre de livres et le surnaturel ne me fait pas peur mais là, c'était vraiment exagéré. Trop de créatures différentes... 
Les actions s'enchaînent si vite que parfois c'en est brouillon et que je suis passée à côté de certains mini-dénouements, devant faire marche arrière dans ma lecture pour comprendre ce que j'avais loupé. 
Toute la scène pour l'enterrement de vie de jeune fille de Catherine m'est apparue extrêmement confuse et je crois que je n'ai toujours pas tout compris de ce qui s'y était passé.

De nombreux personnages que j'ai confondu pendant un long moment, ne retenant pas leur nom (ça c'est mon point faible :lol: ) et ne sachant plus à qui j'avais affaire quand il revenait dans l'intrigue. 
Des personnages cependant très intéressant et qui donne envie d'en apprendre plus. Bien évidemment, comme de nombreuses personnes, j'ai beaucoup apprécié Jean-Claude, ce vampire un peu mystérieux, qui semble avoir beaucoup de pouvoir et qui s'intéresse à notre héroïne.
Anita aussi est très intéressante. J'ai eu beaucoup de mal à comprendre ce qu'elle était entre les vampires et les morts qu'elle relève (j'ai rien compris pendant une bonne partie du livre :@_:) mais plus j'en ai appris sur elle, plus elle m'a intéressée. Pour une fois, je ne déteste pas le personnage féminin, je progresse!
D'autres personnages plus ou moins secondaires ont retenu mon attention également mais je ne vais pas m'étaler sur eux aujourd'hui.

Mon avis est plus négatif que positif cependant sur ce premier tome, le côté brouillon et trop l'ont emporté sur le reste. Je vais cependant persévérer parce que j'ai entendu beaucoup de bien de cette série et je lirais donc le deuxième tome pour parfaire mon avis.

P.S.: La couverture ne convient absolument pas au livre, c'est étrange :scratch:

"M. Pénombre libraire ouvert jour et nuit" de Robin Sloan


Titre: M. Pénombre libraire ouvert jour et nuit 
Titre original: Mr. Penumbra's 24-Hour Bookstore
Traducteur: Philippe Mothe
Auteur: Robin Sloan
Editeur: Michel Lafon
Collection: Points
Année de parution: 2012 (version originale) - 2014 (version française)
Nombre de pages: 375
ISBN: 978-2-7578-4420-5

Quatrième de couverture.
Graphiste-designer au chômage, Clay erre dans San Francisco. Le hasard le mène à l'étrange librairie ouverte jour et nuit de M. Pénombre. Tard le soir, les membres d'un club de lecture viennent y emprunter de vieux volumes cryptés. Appartiennent-ils à une secte, sont-ils des lecteurs d'un genre nouveau? Embauché en tant que vendeur, Clay est bien décidé à percé le mystère de ces érudits légèrement allumés...

Mon avis.
Dans un premier temps et avant tout chose, je remercie chaleureusement les Editions Points et le forum PartageLecture de m'avoir permis de lire ce livre :D



Prenons une vieille librairie poussiéreuse, ajoutons un secret caché dans des livres, mélangeons le tout avec un code à déchiffrer. Saupoudrons d'un peu de technologie, d'une bande hétéroclite mais attachante au possible. Délayons avec un héros qui n'en a pas la carrure. Laissons reposer quelques pages puis ajoutons un mystère de plus en plus épais, des lieux improbables et des talents impressionnants.
Nous obtenons là un petit chef d'oeuvre qui a su m'enthousiasmer au fur et à mesure des pages, malgré une petite baisse régime au milieu de l'intrigue.

J'aime les histoires de livres, j'adore quand l'intrigue se passe dans une librairie (Pour tous lecteurs, je crois que ce genre de livres est une petite pépite!!) et je suis à fond quand il s'agit de découvrir un secret caché au milieu des livres, surtout quand c'est sous forme de code indéchiffrable.
J'aime la technologie et suis toujours impressionnée de tout ce que google peut nous apporter (j'ai un petit côté geekette bien caché :lol: :lol: ), j'aime les talents fous et les esprits croyant que tout est possible.
J'adore les êtres mystérieux qui tiennent une librairie encore plus mystérieuse, j'adore l'enthousiasme fou d'une fille portant toujours le même T-shirt et bossant chez Google. J'adore aussi les talents manuels d'un colocataire un peu spécial (Mais c'est complètement dingue et génial ce qu'il fait :drunken: ).
Je suis complètement fan d'un petit graphiste-designer au chômage qui se retrouve vendeur dans une librairie, qui n'a pas l'étoffe du héros mais qui pourtant en est bien un (Soyons honnête, un héros de base, n'est pas quelqu'un comme toi ou moi!!!). Je suis fan de son côté à ne pas vouloir se mêler de ce qui ne le regarde pas mais qui après est impossible à arrêter.
Je suis enchantée de découvrir les talents de chacun et comment en mêlant les livres à la technologie il est possible de découvrir des trésors. J'aime les interactions possibles entre des gens d'univers complètement différents (Ils forment finalement une sacrée équipe :D ).

J'ai beaucoup apprécié ce livre pour sa diversité et son écriture simple, personnel et amusante malgré tout. J'ai apprécié ce livre pour avoir mêlé deux des centres d'intérêts de ma vie si facilement: les livres et la technologie. 

Cependant, je dois avouer que j'ai eu une énorme baisse de régime au cours de la lecture et qu'à un moment donné, je n'avais plus la moindre envie d'avancer dans le livre. J'ai réellement dévoré le début du livre, la mise en place de l'intrigue, et la fin de l'intrigue avec les résolutions des différents mystères. J'avoue que toute la partie se déroulant à New York m'a beaucoup moins emballée malgré des évènements très intéressants et improbables!

Mise à part ce milieu de livre difficile, j'ai passé un excellent moment de lecture et je ne regrette pas une seule seconde d'avoir demandé ce partenariat. J'ai pris énormément de plaisir à tenter de découvrir le mystère du codex et ai été complètement étonnée et déconcertée par la fin (qui n'en demeure pas moins géniale!!).

Encore merci :D